Rencontre Hétéro

J’ai levé une vraie bombe de 40 ans sur Badoo

Ce n’est un secret pour personne autour de moi : je ne résiste pas à une femme à forte poitrine. Alors quand je surfe sur un site comme Badoo et que je tombe sur Nadine, une créature d’une quarantaine d’années qui me montre une photo d’elle sur son profil qui me déclenche immédiatement une envie de me gourmander le capricieux ; je peux vous assurer que je n’hésite pas bien longtemps avant de vouloir lui exprimer toute mon affection.

Sur ce genre de site, nous les hommes sommes comme des produits de consommation posés là, dans un rayon, en attente d’être attiré par le regard d’une femme partie faire ses courses. Et je dois bien avouer cependant que remplacer l’aubergine ou le concombre en guise de légume frais que madame souhaite s’introduire dans la culotte ne me déplairait pas. C’est à nous de nous montrer entreprenants.

Ma première approche

J’ai visité son profil pour lui faire comprendre déjà que j’existais et j’ai immédiatement matché avec elle. J’hésite un peu sur le moment à lui envoyer un message, puis je m’attarde de nouveau sur sa photo de profil qui me montre sa superbe poitrine devinée derrière son vêtement moulant. Là c’est mon sexe qui se dresse et me demande de lui envoyer un message.

Je ne suis pas très habitué à amorcer des conversations avec des femmes, mais je pense qu’un ou deux petits mensonges sur sa photo de profil suffiront à ce qu’elle me réponde.

Nous mentons tous dans la vie et encore plus sur Internet ou sur des sites comme Badoo. Mais c’est pour la bonne cause…celle du plaisir et du partage. Alors, sortons le grand jeu. De toute façon, le seul moment où il faudra être sincère sera au moment de la rencontre réelle. Et nous en sommes alors ici qu’au stade 1 de l’opération « je vais te fourrer bien plus que ma langue dans la bouche »…

Je lui envoie donc un message lui expliquant que j’aimais vraiment sa photo de profil et qu’on voyait bien que son sourire radieux nous dévoilait ici une femme qui semble aimer croquer la vie à pleines dents.

Elle me répond assez vite

Sa réponse ne se fera pas attendre bien longtemps puisque 30 minutes se sont à peine écoulées avant que je reçoive un SMS de sa part, me remerciant de ce gentil message et me demandant si ça faisait longtemps que j’étais célibataire. Voilà une femme qui rentre assez rapidement dans le vif du sujet. Tout cela est loin de me déplaire. Je fais attention aux mots que j’emploie alors, histoire de ne pas lui faire peur, et lui réponds que je suis solo depuis seulement 2 mois. Alors qu’en réalité, cela fait presque un an que je galère à trouver une femme dans ma ville.

C’est d’ailleurs pour cette raison que je me suis inscrit sur le site Badoo, conseillé par un mec que j’ai croisé en soirée et qui me racontait qu’il avait tous les soirs un rendez-vous différent pour un plan cul grâce à ce site.

Ce qui m’a convaincu le plus là-dedans ? Je pense que c’est le fait qu’il ait conclu son argument en précisant que ce site était en plus gratuit…Je pense avoir bien fait de l’écouter puisqu’au bout de quelques minutes, Nadine me propose un rendez-vous pour ce soir après tout juste quelques échanges de politesses et de flatteries de chaque côté.

Le rendez-vous de ma vie

Le soir du rendez-vous, je m’installe à la table du café où nous devons nous rencontrer, juste après avoir jeté un œil furtif autour de moi pour voir si jamais la demoiselle ne serait pas déjà sur les lieux. Elle n’est pas là et c’est un peu normal puisque j’ai quasiment 30 minutes d’avance. Le stress me rend les mains moites. Je m’essuie discrètement les mains sur mon jean et le serveur me demande si je veux passer une commande. Je lui dis alors que j’attends quelqu’un et il repart alors vaquer à ses occupations, non sans avoir esquissé un sourire poli.

Au bout de 20 minutes, la porte s’ouvre et Nadine entre.
Elle porte une mini-jupe en cuir mettant en avant de superbes jambes fines et un haut gris moulant, qui invite tous les hommes du bar à venir malaxer cette généreuse poitrine qui pointe en avant. Mais c’est moi l’élu ! Alors j’évite de faire mon jaloux pour assurer mon coup.

Elle est à l’heure, même 5 minutes en avance, et je ne manque pas de me lever et de lui adresser un magnifique sourire pour l’accueillir. Elle me rend la politesse, s’approche de moi, m’enlace, presse sa belle poitrine contre mon torse et me fait la bise en me susurrant à l’oreille qu’elle n’est pas déçue de voir que je ressemble vraiment à ma photo de profil. Je pense avoir rougi sur le moment.

Nous nous asseyons en même temps et commandons deux cafés au serveur. Les cafés arrivent rapidement et nous parlons alors de tout et de rien. Nous nous trouvons des points communs et le feeling passe assez bien. Tellement bien même que je commence alors à sentir sa main passer sous la table, me caresser la cuisse et monter jusqu’à mon entre-jambes qui comprend immédiatement le message et se met au garde-à-vous. Elle se pince les lèvres, me parle doucement en me racontant que ce qu’elle cherchait en ce moment n’était pas forcément l’amour, mais plutôt à prendre du bon temps.

Tout en continuant à évaluer la bête en la caressant, elle me demande si je suis venu en voiture et me propose de la raccompagner chez elle. Elle habite à deux pas et le plus dur sera de me dresser de table, sans me faire remarquer avec la bosse qui se forme sur mon pantalon.

D’un regard amusé, je lui fais comprendre que je ne peux pas trop me lever pour le moment. Elle rigole et me dit discrètement :  « c’est vrai que tu es bien monté. On attend quelques minutes que ça se calme et après je vois ce que je peux faire de tout ça ».

Ce n’est pas le genre de chose qu’on a envie d’entendre quand on se fixe pour objectif de débander, mais je fais avec et me concentre en imaginant des trucs qui me coupent l’envie. Comme cette fois où ma grand-mère m’a appris à fabriquer des gnocchis maison ou ce moment gênant où ma voisine de 80 ans se baisse dans son jardin quand elle sait que je suis à la fenêtre, pour me montrer sa culotte jaunie par une fuite urinaire.

Radical !

Je débande direct et reste concentré pour ne plus regarder la poitrine de celle qui vient de me promettre un agréable moment en perspective.

Nous entrons dans la voiture, je m’installe au volant et elle sur le siège passager. Je n’ai pas le temps de lui demander où elle habite, qu’elle dirige sa main sur ma braguette, l’ouvre, se penche et approche sa bouche goulue de ce qui en sort assez rapidement…

Là, je réalise alors vraiment que je suis tombé sur une vraie cochonne quarantenaire qui sait ce qu’elle veut quand elle vient sur Badoo !

Related posts

Je n’oublierai jamais cette nana de 20 ans trouvée sur Meetic

administrateur

Voici pourquoi j’aime draguer sur Meetic

administrateur

Pourquoi les poupées en silicone sont-elles si populaires ?

administrateur

Astuces pour rencontrer plus facilement des femmes chinoises

administrateur

Quel est votre budget rencontre ? Combien ça coute ?

administrateur

Comment j’ai foiré mon plan cul sur Badoo

administrateur