Image default
Rencontre Hétéro

L’infidélité des femmes françaises en 2021 : Pourquoi ? Comment ?

S’il y a des dizaines d’années en arrière, les rencontres extra conjugales concernaient principalement les hommes, aujourd’hui, les femmes aussi avouent avoir déjà trompé leur partenaire. En 1970, elles étaient 10 % à reconnaître l’infidélité. Aujourd’hui, il s’agit d’une femme sur 3. Mais pour quelles raisons et comment s’y prennent-elles ?

Qu’est-ce qui pousse les femmes vers l’infidélité ?

Vous pensez certainement que si les femmes sont infidèles, c’est parce qu’elles désirent se venger de leur partenaire qui en a fait autant ? Cela peut être une raison, mais c’est loin d’être le cas à chaque fois. C’est même la raison la moins citée.

Sur les marches du podium, nous retrouvons :

  • l’attirance physique et l’envie de céder à cette compulsion
  • le besoin de se sentir exister aux yeux de l’autre
  • les sentiments amoureux

Ensuite, d’autres arguments sont aussi avancés. Cela peut être de réveiller une libido endormie, de retrouver les sensations vécues lors des premiers rendez-vous, de reprendre confiance en soi, de franchir l’interdit ou encore de réaliser des fantasmes. En ce qui concerne les fantasmes, c’est souvent plus facile de se lâcher avec une personne rencontrée pour un soir seulement.

À cela, il ne faut pas oublier que les femmes d’aujourd’hui sont beaucoup plus mobiles professionnellement parlant. C’est donc plus facile de faire des rencontres sans lendemain et de céder à la tentation de l’autre.

 

Qui sont ces femmes infidèles ?

infidélitéCela va peut-être vous surprendre, mais tous les profils sont représentés. Par exemple, 29% de femmes catholiques ont eu une relation extra conjugale dans leur vie. Les protestantes seraient plus nombreuses à avoir osé l’interdit. La foi n’est donc pas toujours suffisante pour résister.

Du côté du profil des Françaises infidèles, ce sont majoritairement les femmes qui vivent en ville qui sont concernées. Peut-être parce qu’elles ont davantage d’opportunités et qu’il est plus facile de rester discrète dans une grande agglomération.

Une différence existe également au niveau du statut social. Là encore, le lien peut être fait avec les opportunités rencontrées dans le cadre du travail, car ce sont surtout les classes supérieures qui ont le pourcentage le plus élevé.

Pour finir, sachez que les Françaises ne sont pas les plus infidèles d’Europe. Ce sont les Allemandes qui seraient concernées. À l’inverse, ce sont les femmes espagnoles qui trompent le moins leur conjoint.

Comment font-elles des rencontres extra conjugales ?

Certes, le cadre professionnel permet d’avoir accès à plus d’opportunités, mais cela ne fait pas tout. A l’heure actuelle, tout le monde est connecté à internet, notamment grâce aux smartphones. C’est donc l’occasion de se connecter sur des sites spécialisés dans les rencontres extra conjugales, comme jtetrompe.com et netadultere.fr.

Par cet intermédiaire, c’est bien plus facile de faire une rencontre d’un soir et de trouver une personne qui correspond à ses critères. C’est également un moyen de rester discrète, car il est possible de choisir de rencontrer loin de chez soi, que ce soit à plusieurs dizaines de kilomètres ou lors d’un déplacement professionnel. Il suffit de se créer un profil et de nouer le contact avec ceux qui intéressent.

Related posts

Voici pourquoi j’aime draguer sur Meetic

administrateur

Comment j’ai foiré mon plan cul sur Badoo

administrateur

Astuces pour rencontrer plus facilement des femmes chinoises

administrateur

Site de rencontre gratuit : la nouvelle tendance pour trouver l’amour

administrateur

Quel est votre budget rencontre ? Combien ça coute ?

administrateur

French union : 3 choses à savoir pour faire des rencontres internationales

administrateur

Leave a Comment