Image default
Rencontre Hétéro

Interview de Vanessa et Joël, un couple candauliste

Rate this post

Ils n’ont pas de complexes, ni de tabous, Vanessa et François, ce couple candauliste, mais surtout libéré, qui répond ce mois-ci aux questions de notre rédaction.

François et Vanessa forment un couple candauliste et libertin très très chaud, qui habite la région de Rouen. Même s’ils apprécient beaucoup les couples, ils ne nient pas leur faible pour la pratique du triolisme, du candaulisme et de la pluralité masculine, en atteste les nombreuse photos de leur blog…

Interview de Vanessa et François, couple candauliste

– Quand avez-vous commencé le libertinage ?
Nous avons commencé le libertinage « virtuellement », à la belle époque des débuts de Netmeeting et sur modem 17500 bd, pour ceux qui connaissent ….. C’était du libertinage multiculturel avec des contacts sur toute la planète quand la vitesse du réseau ne s’effondrait pas (rires), et que notre anglais très approximatif permettait des échanges verbaux …. Nous avions aussi lu le témoignage d’une femme de candauliste qui nous avait aussi beaucoup plu à tous les deux. Mais hormis cette époque, qui a duré à peu près d’un an, nous libertinons depuis plus de 10 ans. Nous avons laissé le virtuel pour le réel à l’occasion d’un rendez-vous avec un couple parisien libertin. Ce dernier nous avait invité au club « l’Overside », pour en découvrir les plaisirs…. Leur propre expérience en ces lieux était toute récente puisqu’ils n’y avaient été qu’une seule fois auparavant !

– Quelle était alors votre recherche ?
On ne peut pas vraiment parler de recherche mais plutôt d’une envie de satisfaire une curiosité…. Celle que pose le passage possible du virtuel au réel….Pour tout dire cette première fois a été plutôt soft, bien que tout a fait décisive pour la suite (rires). En effet, la qualité du climat, de l’ambiance et des autres couples nous ont conforté dans notre choix de libertiner.

– Et maintenant ? Votre recherche a-t-elle évolué ?
Aujourd’hui notre recherche, sans pour autant parler d’évolution significative, s’est déplacée sur une approche plus candauliste. François aime voir Vanessa prendre du plaisir avec d’autres hommes, femmes ou couples. La pluralité masculine fait aussi partie de nos plaisirs même si cette pluralité est bien souvent limitée à un ou deux partenaires. Nous n’avons pas de partenaires constants, nous saisissons plutôt les opportunités…. et comme vous pouvez le constater sur notre blog, la photo et la vidéo font partie de notre façon de vivre le libertinage.

– Plutôt clubs/saunas ou soirées privées ?
Nous avons essayé avec le même plaisir ces trois possibilités mais aujourd’hui nous sommes plutôt branchés club et, de temps en temps, sauna. En club, on peut parfois regretter que se forment des groupes, souvent hermétiques à la venue d’autres personnes. Et les saunas…, lieux toujours magiques mais qui sont parfois envahis par trop d’hommes seuls. Quant aux soirées privées, on aime aussi mais ça n’est pas facile de trouver son alter égo.

– Plutôt à 2,3,4, ou plus ?
Plutôt à 3 partenaires en même temps , questions de » faisabilité », mais être plongés dans une ambiance très sexe est aussi très excitant…Voir et être vu participent à l’excitation. En fait, c’est moins une histoire de quantité que de qualité…. Malheureusement les maladroits, les trop pressés et les timides sont encore trop nombreux !

– Le libertinage vous a permis de réaliser des fantasmes ? Lesquels ?
Des fantasmes, oui… peut-être aussi surtout des découvertes, à la fois sur soi, sur son conjoint et sur les autres…… Bien loin des clichés « photos-vidéo-pornographiques », il est particulièrement intéressant de constater qu’il y a plus de « croyants » que de « pratiquants » en ce qui concerne le sexe…. Et, autre constat, la valeur n’attend pas le nombre des années ! Donc moins des fantasmes mais plus d’envies, celle de croiser le chemin de vrais libertins, ceux qui ne confondent pas la vie sur papier glacé et la vie réelle.

– Il en reste des fantasmes ?
Peut-être celui d’une véritable soirée à plusieurs avec de vrais libertins… mais la question des goûts et des couleurs rend la réponse moins facile.

– Votre club/lieu préféré ?
Le Seven à Rouen et parfois en forêt de la Londe (rires).

– Une lubie ? Un délire particulier ?
Oui, faire (moi-même) un film coquin.

– Une expérience qui a marqué ? En bien, en mal ?
Pas facile car nous en avons beaucoup….. Une en club avec un jeune couple (Simon et Camille) qui a su conjuguer délicatesse et plaisir. Un vrai moment de charme et de séduction réciproque dans le respect des envies de chacun. Moment privilégié où Vanessa a prit un très grand plaisir avec Monsieur et Madame, et pendant lequel François a répondu avec plaisirs aux avances de Camille, qui avait une passion insatiable pour le cunni. Nous avons passé toute la soirée ensemble, jusque tard dans la nuit…

Related posts

French union : 3 choses à savoir pour faire des rencontres internationales

administrateur

Ce que vous devez savoir sur les femmes ukrainiennes

administrateur

Comment rencontrer des femmes cougars : ce qu’il vous faut savoir

administrateur

Rencontrez une femme Ukrainienne avec l’Agence CQMI

administrateur

Comment j’ai foiré mon plan cul sur Badoo

administrateur

Rencontres sexy sur Internet : comment et pour quels fantasmes ?

administrateur

Leave a Comment